Download E-books Asphyxiante culture PDF

By Jean Dubuffet

Show description

Read Online or Download Asphyxiante culture PDF

Similar Aesthetics books

Sight and Sensibility: Evaluating Pictures

Images, we see in them the scenes they depict, and any worth they've got springs from those stories of seeing-in. Sight and Sensibility provides the 1st designated and complete concept of comparing images. Dominic Lopes confronts the puzzle of the way the price of seeing something in an image can exceed that of seeing it face to face--his answer pinpoints how seeing-in is like and in contrast to usual seeing.

Flow: Nature's Patterns: A Tapestry in Three Parts

From the swirl of a wisp of smoke to eddies in rivers, and the massive power hurricane approach that's the great place on Jupiter, we see comparable varieties and styles at any place there's circulation - no matter if the circulate of wind, water, sand, or flocks of birds. it's the complicated dynamics of circulate that buildings our surroundings, land, and oceans.

Reflections on Baroque

From its beginnings within the 17th century, the eccentric and tumultuous kinds of the Baroque unfold throughout not just Europe yet colonial Latin the US and Asia to boot. With Reflections on Baroque, Robert Harbison brings jointly discussions of aesthetics, technology, mysticism, politics, faith, and tradition to supply a shocking reinterpretations of the baroque kind and its affects and echoes into the 20th century.

Visual Art and Education in an Era of Designer Capitalism: Deconstructing the Oral Eye (Education, Psychoanalysis, and Social Transformation)

This ebook deals a special standpoint of artwork and its schooling in fashion designer capitalism. it's going to give a contribution to the controversy as to chances artwork and layout carry for the longer term. It additionally questions the huge technologization of paintings that's occurring.

Extra resources for Asphyxiante culture

Show sample text content

Elle suggest des mots de son cru qui, véhiculant des impose suggestions préfabriqués, peuplent ensuite l'esprit et le jalonnent; devenant pour lui sémaphores. Il est à" remarquer que ce mobilier de mots encombre los angeles pensée de notions simplistes et on peut même bien dire toutes fausses à reason de simplification over the top; tout mot est grossièrement simplificateur, isolant une thought de toutes les autres auxquelles elle tient, tendant à immobiliser ce qui est cellular, à fixer ce qui est en permanente mouvance, à livrer l. a. proposal dépouillée des jeux de lumière qui Yéclairent, los angeles tranformant en uncomplicated chiffre, qui n'est d’elle qu'un écho éteint, appauvri, dénaturé. Le vocabulaire, grand recours de los angeles tradition, est Ye-nnemi de los angeles pensée. Plus on l’accroît, plus celle-ci se voit encombrée encombrée de meubles pesants et et privée de son fixes, de corps morts espace. — — —- — Quel que soit le sens rigoureux, originel, que puisse revendiquer le terme de tradition, le sens actuel, le sens pratique du mot se réduit à l. a. connaissance et Yemploi d , vocabulaire. Celui-ci . un . , . s fifty six enorgueilltt . . d , un nombre de mots beaucoup plus considerable langage usuel des que n'en comporte le cultivées. Est-ce un enrichissement P N'est-ce pas plutôt un encombrement pour l. a. pensée qui, ainsi toute peuplée de figures d'emprunt, ne dispose plus d'aucun champ où tracer elle-même des figures? Il ne lui reste plus d'autre ressource que non personnes d'appliquer à toutes occasions, à toutes vocabulaire implanté, considéré comme une assortment de clefs où, pourvu qu'elle soit bien répertoriée et utilisée avec méthode, s'en trouve une questions, pour ce toute serrure. l. a. pensée à ce second est prati- quement congédiée, remplacée par ce pesant trousseau. Peut-être est-ce, tout à l'opposé, le plein dénuement qui redonnerait à l. a. pensée pouvoir d'ouvrir les serm- partout de son seul crochet et sans‘ qu'elle ait besoin de ce magasin de clefs étiquetées. Il y a lieu de remarquer que le vocabulaire de l. a. res en usant tradition se veut composé de termes plus précis, plus du langage ordinaire. Mais il reste à savoir si telle hindrance du sens attribué aux mots n'a pas pour effet de les appauvrir, de les éteindre, de manière que le langage culturel, se substituant à los angeles langue vulgaire, remplace finalement un jeu de mots peu nombreux mais chatoyants et merveilleusement élastiques par un répertoire sans doute plus plentiful mais composé seulement de vocables inertes, sans vie, pareils à des pierres. définis, que ceux fifty seven grande pertinence subversion et révolution. Révolution, c’est retourner le sablier. Subversion est tout autre selected; c’est le briser, Max Loreau oppose avec une Yéliminer. définit los angeles place ambiguë de l’artiste. Si sa construction n'est pas empreinte d’un caractère group of workers très fortement marqué (ce qui Voici remark se place individualiste, et par conséquent forcément antisociale et donc subversive), elle n’est de nul apport. Si cependant cette humeur individualiste est poussée au aspect de refuser toute communique au public, si cette humeur individualiste s’exaspère jusqu'à ne plus désirer que l’œuvre produite soit mise sous les yeux de quiconque, ou même jusqu’â l. a. faire intentionnellement si secrète, si chiffrée, qu'elle se implique une dérobe à tout regard, son caractère de subversion alors disparaît; elle devient comme une détonation qui, produite dans le vide, n’émet plus aucun son.

Rated 4.93 of 5 – based on 19 votes