Download E-books Serge Gainsbourg en dix leçons PDF

By Bertrand Dicale

Génie ? Caméléon ? Opportuniste ? Dandy ? Précurseur ? Touche-à-tout ? Imposteur ? Révolutionnaire ? On n’a pas fini de s’interroger sur Serge Gainsbourg, sur son extraordinaire trajectoire d’artiste et sur l. a. position singulière qu’il occupe dans l’histoire de l. a. chanson française – l’auteur-compositeur nourri de musique classique qui écrit los angeles Javanaise est aussi le provocateur mal rasé qui aligne des tubes funk salaces…

A l’occasion d’une série de cours à l. a. Cité de los angeles Musique, en parallèle à l’exposition Gainsbourg 2008, Bertrand Dicale a porté un regard neuf et sans complexes sur los angeles carrière et sur l’œuvre du plus actuel des grands maîtres de notre musique populaire. Il fallait essayer de comprendre remark cet ancien pianiste de bar sans envergure a lentement mûri puis imposé son écriture, remark il s’est autant imprégné de l’actualité de los angeles musique que de son histoire pour édifier une œuvre résolument hors normes, remark il a oscillé entre intransigeance artistique et ambition commerciale, remark il a concilié exigences d’avant-garde et séduction populaire

On a oublié que l. a. plupart des chansons de Gainsbourg qui sont aujourd’hui considérées comme des classiques ont d’abord été des bides (La Javanaise, Sous le soleil exactement, L’Anamour…) et qu’il n’a longtemps connu le succès que par procuration (Les Sucettes, remark te dire adieu, Harley Davidson). On a aussi oublié qu’après l’énorme succès de scandale de Je t’aime moi non plus, il n’a vraiment connu le succès qu’à plus de cinquante ans, avec Aux armes et caetara qui séduit les children de 1979.

En dix leçons, donc, voici remark Serge Gainsbourg s’est imposé comme une référence majeure de los angeles tradition européenne contemporaine. Dix leçons qui replacent l’homme, l. a. carrière et l’œuvre dans leur époque, dans leur logique secrète, dans leur flamboyance designated. Dix leçons titrées «Différer», «Décevoir», «Echouer , «Vendre», «Choquer», «Persévérer», «Triompher», «S’éparpiller», «Durer» et «Mourir».

Show description

Read or Download Serge Gainsbourg en dix leçons PDF

Similar Biography books

The Kennedy Men: 1901-1963

The well known biographer and manhattan occasions bestselling writer of The Kennedy ladies returns with this primary quantity in a multigenerational background that may endlessly switch the best way the US perspectives its most renowned relatives . ..

He Knew He Was Right: The Irrepressible Life Of James Lovelock

Jim Lovelock is an iconic determine in British technology, a prophet whose prophecies are coming real. this is often his definitive permitted biography. Lovelock is better referred to as the 'father' of Gaia thought, which isnow proven because the most valuable method of figuring out the dramatic alterations taking place to the surroundings of the Earth.

Breaking the Silence: Mental Health Professionals Disclose Their Personal and Family Experiences of Mental Illness

Individuals with psychological affliction are some distance too frequently subjected to discrimination and unfair remedy. it's fairly unlucky that a lot of this stigmatization comes from the very humans they depend on for help--those within the psychological well-being professions. Too many practitioners and scientists retain "us-versus-them" attitudes and are tremendous reluctant to confess any own or kinfolk studies of psychological disease.

Theos Bernard, the White Lama: Tibet, Yoga, and American Religious Life

In 1937, Theos Casimir Bernard (1908–1947), the self-proclaimed "White Lama," turned the 3rd American in historical past to arrive Lhasa, the capital urban of Tibet. in the course of his remain, he accumulated the biggest choice of Tibetan texts, artwork, and artifacts within the Western hemisphere at the moment. He additionally documented, in either nonetheless images and 16mm movie, the age-old civilization of Tibet at the eve of its destruction through chinese language Communists.

Additional info for Serge Gainsbourg en dix leçons

Show sample text content

Nous y avons fait allusion, déjà : en février 1959, Juliette Gréco enregistre un EP de chansons de Serge Gainsbourg. Comme les Frères Jacques, elle fait entendre sa propre couleur, se délectant de l’insolence des textes, en savourant chaque pirouette. Elle l’invite à son Musicorama en direct de l’Olympia sur Europe 1, elle lui demande de l’accompagner dans des émissions de télévision, et ils paraissent même dans quelques lieux à los angeles mode sous l’œil des photographes – l. a. première vedette féminine vue au bras de Gainsbourg. Une semaine après l. a. première des Frères Jacques, Serge Gainsbourg fait sa � rentrée parisienne » aux Trois Baudets, le prestigieux théâtre de chanson de Jacques Canetti, à l. a. même affiche que l’autre débutant Philips, Ricet Barrier. Grâce à un programme de los angeles télévision belge consacré aux Trois Baudets, on dispose d’images de Serge Gainsbourg en scène cet automne-là, dans Le Poinçonneur des Lilas et los angeles Recette de l’amour fou. Les cheveux ras, les oreilles décollées, les mains tremblantes, l. a. voix voilée par le rigidity qui parfois chevrote franchement… Ce chanteur-là ne ressemble pas plus qu’en studio à l’idéal de l’époque. Alors que les evaluations que son disque n’a pas convaincus se sont, dans l’ensemble, abstenus de publier leurs commentaires (déjà, en 1958, il manque de position dans les journaux pour assassiner les nouveaux venus), Gainsbourg est en première ligne lorsqu’il paraît dans le programme de rentrée des Trois Baudets, le cabaret de chanson et d’humour le plus en vue de Paris. Et il prend des coups. Dans Arts, sous le titre � Gainsbourg : plus laid que Clay », on lit : � Oreilles perpendiculaires à los angeles tête, paupières énormes, bras misérables. Mais comme dans le cas de Philippe Clay, tant d’horreur sur le visage n’est faite que pour mieux montrer une âme good. […] Il sera dans les mois qui suivent enregistré, photographié, affiché. Et à quand l’Olympia ? » Claude Sarraute écrit dans Le Monde du 22 novembre 1958 : � Avec une tranquille coverage, l. a. voix désabusée d’un enfant du siècle, cet ancien pianiste de bal chantait [sur son disque] l’ivresse des sens, de l’alcool et de l. a. vitesse. Impressions qu’il est difficile de retrouver après l’avoir vu planté derrière un micro. Sa nervosité, son agressive timidité dénotent une sensibilité, une inquiétude grosses de possibilités encore mal exploitées. C’est une bonne shock. »  Il y a une observe tenue dans l. a. plupart de ces cri­tiques : l’interprète n’est pas bon. Le trac, los angeles peur, sa carapace d’agressivité… Dans une interview, il dit : � Je suis content material que de tels trucs les dérangent, tout comme je jubile, les soirs où le public, à Milord l’Arsouille ou aux Trois Baudets, m’écoute en me regardant de travers. […] Pourquoi une chanson ne serait-elle pas effroyable ? Les surréalistes se sont bien permis de l’être en littérature… Et Goya ne l’était peut-être pas dans ses tableaux ? »  Mais ce chanteur n’est pas encore arrivé à maturité. Et, après tout, pourquoi pas ? Pourquoi ne pas préférer les chansons au chanteur ?

Rated 4.07 of 5 – based on 10 votes